• ACCESSIBILITÉ EN DANGER : L’APF de l’Eure a montré sa colère !

    Imprimer

    WP_20150527_11_20_24_Pro.jpgMercredi 27 juin de 10h30 à midi, une quinzaine d'adhérents et bénévoles se sont rassemblés pour accueillir les automobilistes qui arrivaient sur Evreux. L'objectif était de distribuer les tracts expliquant notre mécontentement sur la position du gouvernement au sujet de l'accessibilité.

    La presse écrite et la radio se sont déplacées, et la télévision régionale passera des informations sur leur site Web.

    Nous sommes restés pendant 1h30 sur place pour distribuer 500 tracts, en recevant une majorité d'encouragements malgré les 2 kms de bouchons atteints (ce qui n'était pas le but) suite à notre opération de ralentissement.

    Les forces de l'ordre et les services de l'état (ex renseignements généraux) ont rapporté à leur hiérarchie notre action !

    Voir quelques photos de cette action dans l'album sur ce blog.

    Voir toutes les photos en cliquant ici.

  • Jazz à Louviers du 10 au 14 juin 2015

    Imprimer

    L'Espagne sera présente au Festival « Jazz à Louviers » du 10 au 14 juin 2015. Parmi les nombreux artiste invités figure Nono Fernandez, contrebassiste espagnol et personne en situation de handicap (en fauteuil). Sollicitée par Arte & art organisatrice du festival avec la ville de Louviers, l'APF l'accompagnera pendant son séjour lovérien.

    Nono Fernandez se produira le jeudi 11 juin à 20h30 salle du Moulin avec le Louviers Jazz All Stars 2015 qui réunit sur scène les artistes les plus plébiscités ayant participé aux Jam Sessions durant la saison 2014/2015 et des artistes invités spécialement pour l’occasion. Cette soirée unique est une création basée sur la rencontre souvent inédite de grands jazzmen. Des compositions de chacun des musiciens seront proposées au public, ainsi que des standards dont l’interprétation en surprendra plus d’un !

    Plus de renseignements sur http://www.jazzalouviers.fr/

    Nono Fernandez a étudié la contrebasse à l’école barcelonaise Taller de Musics. Il s’est enrichi de l’enseignement de grands noms et a participé à plusieurs séminaires internationaux animés, entre autres, par Ray Brown, Max Roach, Ed Thigpen, Cedar Walton, Billy Higgins... Au cours de sa carrière il a fait partie de groupes comme le Mitchell Terrasse Quartet (qui a remporté le premier prix au Festival International de Jazz de Getxo 1991), du Barcelona Hot Seven et La Vella Dixieland. Il a collaboré avec des musiciens de toute la scène internationale tels que Tete Montoliu, Horace Parlan, Idris Muhammad, Walter Perkins, Guy Lafitte, Gary Smulyan, Ralph Lalama, Bill Berry, Gene Connors, Deborah Brown, Spanky Wilson. Actuellement, il est membre du Big Band Jazz Terrasa dirrigé par John Dubuclet et collabore notamment avec Frank Wess, Frank Foster, David Allyn. On peut le voir et l'entendre sur https://www.youtube.com/watch?v=W6hDLogawcc

  • ACCESSIBILITE EN DANGER : L’APF de l’Eure montre sa colère le 27 mai !

    Imprimer

    20150522160034560_0001.jpg

    ACCESSIBILITE EN DANGER : 

    Chers adhérents de l’Association des Paralysés de France, chers concitoyens, 

    L’APF de l’Eure  montre sa colère le 27 mai ! 

    L’APF déplore les nombreuses mesures prises par le Gouvernement, détruisant le principe d’accessibilité (nouvelles possibilités de dérogations, dispositif des Ad’AP trop laxiste, Ordonnance relative à l’accessibilité inacceptable, etc.).

    Ainsi, de nombreuses manifestations ont été organisées depuis 2 ans partout en France, pour demander des engagements en faveur d’une France accessible.

    Cependant, le Président de la République et le Gouvernement qui ont fait le choix de l’inaccessibilité, restent totalement indifférents aux revendications des personnes gênées quotidiennement dans leurs déplacements !

    C’est pourquoi, l’APF de l’Eure organise une manifestation sur Evreux le mercredi 27 mai 2015. Le rendez-vous est pour l’instant prévu à partir de 9h à la Délégation.

    D’autres informations vous parviendront dès le mardi soir afin de vous donner le détail des hostilités. Vous remerciant de diffuser au maximum ce message pour être le plus nombreux possible !

    Merci de confirmer votre présence auprès de Thibault LEMAGNANT – 06 89 09 36 68.

    D’autres manifestations sont prévues ce mercredi 27 mai partout en France et notamment à Paris, Bayonne, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Caen, La Roche sur Yon, Marseille, Mont de Marsan, Moulins, Toulouse, Valence, …

    Par ailleurs, le Collectif pour une France accessible a interpellé, par courrier, les Sénateurs sur la nécessité d’amender l’Ordonnance relative à l’accessibilité qui sera examinée lors de la séance du 2 juin prochain.

    En effet, l’Ordonnance relative à l’accessibilité et ses textes d’application sont catastrophiques et annihilent une grande partie des objectifs initiaux de la loi de 2005.

    Le Collectif pour une France accessible, qui a interpellé de nombreux responsables politiques, a obtenu l’engagement d’une majorité de députés – députés du groupe Parti socialiste, du groupe Europe Ecologie Les Verts et du groupe Front de gauche – de ne pas ratifier l’Ordonnance en l’état.

    Le collectif demande ainsi aux Sénateurs de se mobiliser pour l’accessibilité universelle en ne ratifiant pas l’Ordonnance en l’état mais en y intégrant des modifications fondamentales[1] permettant de construire une France accessible à tous.

    [1] L’argumentaire technique du Collectif pour une France accessible est disponible ici : http://collectifpourunefranceaccessible.blogs.apf.asso.fr/media/00/02/8288014.pdf

    Cette Ordonnance déconstruit littéralement bon nombre des objectifs initiaux de la loi de 2005, puisqu’elle exonère la majorité des établissements recevant du public (ERP) et des transports publics ordinaires d’une mise en accessibilité.

    De plus, en introduisant 3 nouveaux motifs de dérogations, sans justifications technique ou économique, ce texte est un retour en arrière de plus de 40 ans !

    L’ensemble des dispositions de cette Ordonnance et de ses textes d’application prouve l’absence de volonté réelle et sérieuse de respecter les principes d’accessibilité universelle.

    Le Collectif pour une France accessible demande donc aux Sénateurs de ne pas ratifier en l’état cette Ordonnance mais d’y intégrer des modifications fondamentales qui permettront la mise en accessibilité de la France.

    Le collectif demande également au Gouvernement de suspendre la mise en œuvre de cette Ordonnance, tant que le Parlement ne l’aura pas amendée en profondeur.