Emploi - Page 2

  • Entreprises adaptées : l’APF signataire d’un nouveau contrat de développement pluriannuel

    Le 9 mars, l’APF a signé, aux côtés de l'Unea, de l'Unapei et l'Apajh mais aussi du service public de l'emploi dont Cap emploi et l'Union nationale des missions locales (UNML), et en présence de la ministre du Travail Myriam El Khomri et de la secretaire d'État Ségolène Neuville, le nouveau contrat de développement pluriannuel responsable et performant des entreprises adaptées (EA).

    Ce contrat porte sur 5 ans (2017/2021) et ouvre le champ au développement de 5 000 aides au poste sur la période qui produira des dizaines de milliers d'emploi pour les personnes en situation de handicap.
    Au programme : création d'emploi, accompagnement de l'évolution professionnelle des salariés du secteur adapté et accompagnement à la modernisation du secteur adapté.

    Une bonne nouvelle pour l’APF, engagée dans la promotion de l’inclusion professionnelle, et qui compte 25 EA et plus de 2 000 salariés au sein de ces entreprises adaptées avec APF Entreprises.

     
  • Allocataires de l'AHH : Faîtes valoir vos droits à la prime d'activité

    Seul un allocataire de l'AAH en emploi sur trois percevait la prime d'activité en Septembre 2016. Près de 90 % d'entre eux travaillaient en établissement et service d'aide par le travail (Esat). Tous les prétendants à la prime d'activité ne l'ont pas encore demandée.

    Selon le dernier décompte de la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF) environ 60000 Titulaires de l'allocation adulte Handicapé (AAH) bénéficient de cette prime, fin Septembre 2016. Soit à peine plus d'un tiers des quelque 170 000 allocataires de l'AAH exercant une activité professionnelle.

    Moins d’un travailleur d'Esat sur deux perçoit la prime. Pourtant, bien davantage devraient être éligibles : la grande majorité ne touchent pas plus que le Smic et sont allocataires de l’AAH. Ce qui montre bien que l’information sur la prime d’activité n’a pas totalement atteint sa cible.

     Les allocataires de l’AAH travaillant en milieu ordinaire sont encore moins bien informés, visiblement. Seuls 8 000 des 70 000 allocataires de l’AAH travaillant en milieu ordinaire perçoivent une prime d’activité.

     

    Rappel sur la prime d'activité

    Depuis le 1er juillet 2016, toutes les personnes en emploi et disposant de ressources (AAH + revenus d’activité) inférieures à un certain plafond (moins de 1 400 € nets/mois pour une personne seule) peuvent demander cette aide.

    Y compris donc les travailleurs handicapés, même s’ils sont accueillis dans un établissement et service d’aide par le travail (Ésat). Pour pouvoir y prétendre, leurs ressources d’activité mensuelles (hors AAH) doivent toutefois être supérieures à 25 % du Smic net.

    Comment demander la prime d’activité ?

    Pour savoir si vous êtes éligible à la prime d’activité, faites une estimation sur le site de la Caf. Cliquez sur ce lien pour arriver sur la page du simulateur.

     

    Source : Faire Face - Article du 11/01/2017

    Pour lire l'article dans son intégralité : 

    http://www.faire-face.fr/2017/01/11/aah-droits-prime-acti...

  • Emploi et handicap : une émission à réécouter

    A l'occasion de la semaine européenne de l'emploi pour les personnes handicapées, l'émission "Le téléphone sonne" de France inter a traité de l'insertion professionnelles des personnes en situation de handicap.

    Avec comme invités Eric Blanchet, directeur général de l'ADAPT (Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées) et Philippe Charrier, Président de Clubhouse France.

    On peut réécouter l'émission sur le site de France inter

    Sur ce thème on lira avec intérêt le dossier de presse de l'APF dressant un premier bilan du quinquennat de François Hollande en matière d’emploi des personnes en situation de handicap : Emploi et handicap sous le quinquennat Hollande : reculs, initiatives et résultats