Santé

  • Sclérose en plaques : faire face aussi à la difficulté de mener une vie professionnelle

    Pour la première fois en France, une étude initiée par Roche portant sur 800 personnes intégrant plusieurs populations (personnes malades, aidants, employeurs et population active) se penche sur l’impact de la sclérose en plaques (SEP) dans la sphère professionnelle. Cette maladie touche aujourd’hui environ 10 personnes par jour en France et fait partie des affections de longue durée (ALD), avec un diagnostic posé en moyenne à 30 ans, c’est-à-dire dans les premières années de la vie professionnelle.

    A la veille de la Journée Mondiale de la Sclérose en Plaques (31 mai), Roche en partenariat avec Union pour la lutte contre la sclérose en plaques (UNISEP) et l’Association des Paralysés de France (APF) se mobilise pour mettre en lumière les freins à l’insertion et au maintien dans l’emploi des personnes atteintes de SEP et de leurs aidants et souligner le bénéfice de leur intégration pour les entreprises et pour l’ensemble de la société.

    Les chiffres clés de l'étude : Infographie des chiffres clés de l'étude.pdf

     

    SEMAINE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES DANS L'EURE :

    L'Association Française des Sclérosés En Plaques de l'Eure organise un week-end à ANDÉ, les 27 et 28 mai, pour sensibiliser à la maladie. Pendant ce week-end : marche ou course, Stands, tombola, conférence de naturopathe, marche nordique... 

    Le programme : Week end Mai 2017.pdf

  • Nouveau ! Club de Hand fauteuil à Vernon !

    Vous souhaitez essayer un nouveau sport ou reprendre une activité sportive ?

    Chaque mercredi à 20 h au gymnase Grévarin, il est possible de pratiquer le Hand fauteuil !

    Pour plus d'informations, contacter Marine Pointier au 06.64.22.36.58 - pointier.marine@wanadoo.fr 

    handfauteuilsmv@gmail.com

     

    hand fauteuil vernon.png

     

     

     

    GYMNASE GREVARIN

    20 Rue du Grévarin,

    27200 Vernon

  • Economies sur la santé à domicile : l’alerte des professionnels du secteur

    santé,protection socialeL’Intersyndicale des Prestataires de santé à domicile alerte sur un projet de"déremboursement massif sur le point de remettre en cause la prise en charge d'un million et demi de patients à domicile et plusieurs milliers d'emplois."

    Dans un communiqué, "800 patrons d’associations et d’entreprises de prestation de santé à domicile et les pharmaciens d’officine en colère en appellent au Président de la République."

    En cause, la publication, début août, "d'un avis de projet de baisse de prix totalement inédit par son ampleur et ses conséquences : 9 domaines de la Liste des produits et prestations sont concernés (auto-surveillance glycémique, auto-traitement du diabète, apnée du sommeil, prévention d'escarres, nutrition orale, nutrition entérale, stomie, troubles de la continence et chaussures orthopédiques)."

    Une inquiétude partagée par l’APF au regard du risque d’augmentation des restes à charge pour les personnes en situation de handicap concernées et des conséquences économiques pour ce secteur.

    Une pétition « Ne sacrifiez pas la santé à domicile » vient d’être mise en ligne.

    Pour la signer, cliquez ici

    Pour lire le communiqué, cliquez ici