Accessibilité - Page 9

  • ACCESSIBILITE - La loi de 2005 – Ad’AP

    Imprimer

    Vous vous interrogez sur les Ad’AP (agenda d’accessibilité programmée)

    - Qui doit faire un Ad’AP ?
    - Quand et Comment faire?
    - Et si mon établissement est déjà accessible... ?

    Une visite sur le site ministériel s'impose http://www.accessibilite.gouv.fr/

  • Handicap : dix bougies mouillées pour la loi de 2005

    Imprimer

    Lu sur le site de Faire Face :

    gateau-anniversaire-640x330.jpg

    Le 11 février 2005, le Parlement adoptait la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Dix ans plus tard, les avancées sont réelles, les limites aussi…

    http://www.faire-face.fr/2015/02/09/handicap-dix-bougies-mouillees-pour-la-loi-de-2005/

  • Appel à la mobilisation pour l’accessibilité le 11 février Tous concernés !

    Imprimer

    L'APF de l'Eure appelle à participer au rassemblement du 11 février à Paris pour une France accessible. En effet la France, pays des Droits de l'Homme, n'a toujours pas su mettre en place depuis plus de 40 ans les règles de l’Accessibilité Universelle.

    Dans sa sagesse le législateur avait assorti la Loi du 11 février 2005 d' un délai de mise en œuvre de dix ans, afin de permettre l’échelonnement des  nombreux travaux et dispositions réglementaires nécessaires à l'Accessibilité Universelle.

    Aujourd'hui si nous touchons au but d'un point de vue calendaire, nous ne pouvons que constater que le contrat n'est pas rempli, loin s'en faut. Mis à part quelque grandes agglomérations qui ont su et voulu appliquer la loi, nombre de villes de plus de 5000 habitants ignorent encore jusqu'aux mises en œuvre législatives dont les échéances sont dépassées depuis plusieurs années. De même nombre d'administrations, entreprises de transport, commerces, etc. C'est inadmissible,

    Cette louable loi ne concerne pas que les seules personnes handicapées, elle répond également aux difficultés que rencontrent les personnes atteintes de mobilité réduite passagère ou non (accidentés de toute nature, maladies dégénérescentes,...) mais également les familles avec de jeunes enfants et leurs poussettes et landaus, sans oublier les personnes âgées confrontées à des parcours des plus chaotiques ou les personnes malvoyantes sans repères.

    Alors, nous ne pouvons accepter cette situation que notre gouvernement souhaiterait résoudre par la prise d'une simple Ordonnance. Ainsi les mises en place de la loi seraient reportées de plusieurs années. Nous ne pouvons accepter ce camouflet apporté à une loi de la République approuvée par la représentation nationale.

    Aussi, rejoignons le collectif national dont l'APF est membre actif pour la grande manifestation du 11 février à 13 heures près de l'Assemblée  Nationale à Paris, afin de manifester notre désaccord sur la proposition du Président de la République et du Gouvernement, mais également pour leur faire part de notre impatience et notre détermination.

    Sans titre.JPG

    Des mobilisations auront lieu partout en France le 11 Février. Pour visualiser l'ensemble des mobilisations, rendez sur www.necoutezpasleslobbies.org