GRAND DÉBAT NATIONAL

Imprimer

Respect des droits fondamentaux et de la dignité, pouvoir d’achat, protection sociale, accessibilité sont les sujets prioritaires des personnes en situation de handicap.

 

Dès janvier, APF France handicap encourageait les personnes en situation de handicap et leur famille à participer au Grand débat national lancé par le Président de la République. Depuis, de nombreux débats locaux APF France handicap se sont tenus permettant de mettre en lumière les problématiques rencontrées par les personnes en situation de handicap. Parallèlement, début février, l’association ouvrait sa propre plate-forme participative sur laquelle cinq thèmes dédiés au handicap étaient proposés :

1) le respect et la liberté des droits fondamentaux,

2) l’accès à la cité,

3) l’accès à l’emploi et à l’éducation,

4) la reconnaissance d’une protection sociale réelle et la garantie d’une vie sociale et familiale épanouie.

Les résultats recueillis mettent en exergue les priorités des 12 millions de personnes en situation de handicap et de leurs proches.

Les résultats montrent une nouvelle fois que les attentes des personnes en situation de handicap restent fortes et que le respect des libertés et des droits fondamentaux est bafoué.

Priorité 1 : Les libertés et les droits fondamentaux doivent enfin être respectés !

APF France handicap demande :

- d’appliquer les conventions et les traités internationaux

- de garantir le pouvoir de décider soi-même de ses droits

- d’appuyer la promotion et la protection des droits de l’homme

- d’améliorer l’accès à la justice et aux voies de recours

- de garantir à tous et à toutes l’accès à la justice

 

Priorité 2 : des ressources bien en deçà des besoins

APF France handicap demande :

- la non prise en compte des ressources du conjoint dans la base de calcul du montant de l’AAH

- la création du revenu individuel d’existence

Priorité 3 : Stop à une protection sociale en pointillé !

APF France handicap demande :

- l’élargissement du financement de la Sécurité Sociale

- l’installation de maisons de santé multidisciplinaires pour lutter contre les déserts médicaux

- la formation du personnel médical et paramédical

- le développement d’une offre de service d’accompagnement de proximité

- la création du “risque autonomie”

Priorité 4 : Une société enfin accessible à toutes et à tous !

APF France handicap demande :

- de rendre effectif le droit au logement

- de renforcer les obligations et les sanctions

- la création d’un fond public “Objectif accessibilité”

 

(extrait du communiqué de presse APF France handicap paru le 19 mars 2019)

Retrouvez en format PDF l'intégralité du communiqué de presse d'APF France handicap 

Les commentaires sont fermés.