• Répondons présent ! à l’appel des solidarités

    À un mois de l’élection présidentielle, Nicolas Hulot lance avec près de 80 associations, dont l’APF, un « appel des solidarités ». Chaque citoyen est invité à répondre « présent » en signant l’appel pour pousser les politiques à faire de la solidarité la « pierre angulaire de leur action ». 

    « La solidarité est-elle une option ou une condition à la paix sociale et à la paix dans le monde ? » À un mois du premier tour de l’élection présidentielle, le 23 avril, Nicolas Hulot jette un pavé dans la mare : un Appel des solidarités.

    Avec 80 associations, le président de la fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme souhaite « insuffler un supplément d’âme » dans ce rendez-vous électoral qui focalise toutes les attentions. Lutte contre les inégalités, la fraude, l’évasion fiscale, l’impunité des banques, des politiques ou des multinationales, les priorités mises en avant tendent à porter une voix différente dans cette campagne.

    Un mouvement d’une ampleur inédite

    Sur les 80 associations figurent entre autres Emmaüs, le WWF, Greenpeace, ATD Quart Monde, la Fondation Abbé Pierre et Les Petits frères des pauvres. Et aussi Action contre la faim, Oxfam, Médecins du monde, le Secours catholique, le Secours islamique, SOS Racisme et l‘Association des Paralysés de France.

    L’Appel des solidarités met l’accent sur la solidarité à l’égard des personnes en difficulté, exclues ou discriminées. Il défend l’accès aux soins, au logement, à l’emploi, à l’éducation et aux revenus.

    « Luttons pour que chacun et chacune puisse faire entendre sa voix dans chaque territoire et dans chaque quartier, en toutes circonstances et à poids égal », peut-on lire dans les 5 caps que s’est fixé ce mouvement d’une envergure inédite.

    « Il ne s’agit pas d’interpeller les candidats comme les enfants tirent sur la manche d’un adulte mais bien de leur donner un cap, un mandat impératif, expliquent les ONG de cet Appel des solidarités. Et pour l’imposer, il faut peser et pour peser il faut se compter. »

    Chaque citoyen est invité à signer l’appel sur le site de l’Appel des Solidarités, ou gratuitement par SMS au 32321 en tapant le mot « Présent ». Chacun peut aussi se prendre en photo le doigt levé. 

    Faire Face - 23 mars 2017

     

    311938357 (1).png

  • Le succès de Sacha Nemmar Project !

    C'est devant une salle pleine et ravie que se sont produits les cinq musiciens de Sacha Nemmar Project ! 

    La soirée a été un succès grâce à la qualité du concert, aux spectateurs venus nombreux, et à tous les bénévoles qui nous ont aidé lors de l'organisation ou du déroulement de la soirée !

    Merci à vous !  

    IMG_2964.JPG

    IMG_2955.JPG

  • Elections et handicap : résultats de l'enquête Ifop-APF

     

    A quelques semaine des élections présidentielle et législatives, l'Ifop a réalisé pour l'APF une enquête « Elections 2017 et handicap » pour faire un état des lieux des conditions de vie, aspirations et intentions de vote des personnes concernées par le handicap.

    4850 personnes ont participé à l’enquête, dont 3/4 de personnes en situation de handicap (tous handicaps confondus) et 1/4 de proches (parents, frères, soeurs...). Découvrez les principaux enseignements de cette enquête.

     

    Sur les conditions de vie des personnes

    79% des personnes handicapées s'en sortent difficilement avec leurs ressources

    • 79% des personnes en stuation de handicap déclarent s'en sortir difficilement avec les ressources de leur foyer (dont 30% estiment s'en sortir très difficilement)
    • 88% des personnes en situation de handicap ayant une activité professionnelles déclarent que leur handicap a constitué un frein réel pour trouver un emploi
    • 76% estiment que la couverture de leurs besoin de compensation du handicap ne s'est pas améliorée ces dernières années

     

    L'état d'esprit politique

    92% des personnes handicapées n'ont pas confiance dans la classe politique

    92% des personnes handicapées n'ont pas confiance dans la classe politique pour que les difficultés des personnes en situation de handicap soient mieux prises en compte dans la société. Un véritable désaveu, puisqu'en 2007 seuls 64% des personnes n'avaient pas confiance, soit une progression de 28 points !

     

    Les intentions de vote

    Invitées à exprimer leur intention de vote, à date (février 2017), dans la perspective du premier tour de l'élection présidentielle, les personnes en situation de handicap se positionnent nettement plus à gauche que la moyenne des Français. Avec une préférence exprimée pour Jean-Luc Mélenchon et Benoit Hamon (respectivement 24% et 21,5%) quand dans le grand public, sur une période équivalente, les pronostics leur octroient 12% et 14% des intentions déclarées, le vote Marine Le Pen  trouve également un écho non négligeable (21%) auprès de cet électorat, mais nettement moins que dans les intentions de vote réalisées à l’échelle du territoire (27% en moyenne sur la période de cette consultation).

    Intentions vote personnes en situation de handicap

    Pour découvrir l'ensemble des résultats, nous vous invitons à télécharger la synthèse de l'enquête réalisée par l'Ifop.

    Résultat Ifop.pdf