Situation dramatique sur le secteur des aides à domicile

Imprimer

Aide à domicile : les associations alertent à nouveau sur la situation dramatique du secteur

Actualités

Vendredi 24 Septembre 2010

Pour les 16 organisations membres du collectif de l'aide et des soins à domicile, « il est grand temps que le gouvernement prenne la mesure de l'urgence en proposant des avancées concrètes ».

 

Via un communiqué daté du 21 septembre 2010, le collectif de l'aide et des soins à domicile, qui regroupe 16 organisations représentant les professionnels et les usagers du secteur — Adessa A Domicile, ADMR, AD-PA, APF, UNA, Uniopss… —, alerte à nouveau sur la situation d'urgence vécu par l'ensemble de ce secteur. Ce collectif vient donc d'adresser un courrier aux trois ministres concernés par le dossier — Éric Woerth, ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique ; Nora Berra, secrétaire d'État chargée des Aînés ; Nadine Morano, secrétaire d'État chargée de la Famille et de la Solidarité — pour déplorer « l'absence totale de mesures ou même d'annonces gouvernementales sur le sujet ».

En effet, près d'un an après la table ronde organisée par la Direction générale de l'action sociale (DGAS), la situation des structures reste « dramatique. Les groupes de travail organisés n'ont pas permis de repenser la refonte d'un système de financement à bout de souffle et la demande de fonds d'urgence pour soutenir les structures les plus fragiles économiquement est restée lettre morte ».

À travers leur courrier, les organisations du collectif entendent maintenir leur « mobilisation pour un secteur clef pour les familles les plus fragiles et pour la collectivité, dans le cadre d'une politique de maintien de l'autonomie (réflexion sur un 5e risque de protection sociale) ». Les signataires espèrent que le courrier adressé à leurs ministres de tutelle bénéficiera « d'une réponse placée sous le signe de l'engagement et de la réforme ». Et de marteler : « Nous ne le répéterons jamais assez, il est grand temps que le gouvernement prenne la mesure de l'urgence en proposant des avancées concrètes. Les organisations continueront à se mobiliser en ce sens. »

http://actionsociale.weka.fr/flash-action-sociale/aide_a_domicile__les_associations_alertent_a_nouveau_sur_la_situation_dramatique_du_secteur-4888

L'APF lance un appel au secours pour ses services d'aide et de soins à domicile

Actualités

Mercredi 10 Mars 2010

L'Association des paralysés de France (APF) demande au gouvernement un soutien financier pour les services d'aide à domicile des associations.

 

L'Association des paralysés de France (APF) a interpellé, à plusieurs reprises ces derniers mois, la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) pour lui faire part de « la situation économique très préoccupante » des Services d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD) et des Services d'aide humaine (SAH) gérés par l'association. Ses courriers sont restés sans réponse. Or, à ce jour, seules 2 des 21 structures APF ont obtenu une subvention de leur DDASS (devenue DDCSPP), « d'un montant qui ne couvrira pourtant pas leur déficit ! », s'inquiète l'association.

« Il est désormais indispensable de prendre des mesures d'urgence pour que l'APF puisse continuer à assurer sa mission d'aide et de soin à domicile pour les personnes en situation de handicap », s'insurge l'association. Il en va, également, de la sauvegarde des emplois des professionnels du médico-social intervenant à domicile, précise-t-elle. Aussi, l'APF « tire la sonnette d'alarme et demande au gouvernement de prendre des mesures d'urgence en proposant des avancées concrètes et un soutien financier aux services d'aide à domicile des associations ! »

http://actionsociale.weka.fr/flash-action-sociale/l-apf_lance_un_appel_au_secours_pour_ses_services_d-aide_et_de_soins_a_domicile-4001

Les commentaires sont fermés.