28/03/2017

Répondons présent ! à l’appel des solidarités

À un mois de l’élection présidentielle, Nicolas Hulot lance avec près de 80 associations, dont l’APF, un « appel des solidarités ». Chaque citoyen est invité à répondre « présent » en signant l’appel pour pousser les politiques à faire de la solidarité la « pierre angulaire de leur action ». 

« La solidarité est-elle une option ou une condition à la paix sociale et à la paix dans le monde ? » À un mois du premier tour de l’élection présidentielle, le 23 avril, Nicolas Hulot jette un pavé dans la mare : un Appel des solidarités.

Avec 80 associations, le président de la fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme souhaite « insuffler un supplément d’âme » dans ce rendez-vous électoral qui focalise toutes les attentions. Lutte contre les inégalités, la fraude, l’évasion fiscale, l’impunité des banques, des politiques ou des multinationales, les priorités mises en avant tendent à porter une voix différente dans cette campagne.

Un mouvement d’une ampleur inédite

Sur les 80 associations figurent entre autres Emmaüs, le WWF, Greenpeace, ATD Quart Monde, la Fondation Abbé Pierre et Les Petits frères des pauvres. Et aussi Action contre la faim, Oxfam, Médecins du monde, le Secours catholique, le Secours islamique, SOS Racisme et l‘Association des Paralysés de France.

L’Appel des solidarités met l’accent sur la solidarité à l’égard des personnes en difficulté, exclues ou discriminées. Il défend l’accès aux soins, au logement, à l’emploi, à l’éducation et aux revenus.

« Luttons pour que chacun et chacune puisse faire entendre sa voix dans chaque territoire et dans chaque quartier, en toutes circonstances et à poids égal », peut-on lire dans les 5 caps que s’est fixé ce mouvement d’une envergure inédite.

« Il ne s’agit pas d’interpeller les candidats comme les enfants tirent sur la manche d’un adulte mais bien de leur donner un cap, un mandat impératif, expliquent les ONG de cet Appel des solidarités. Et pour l’imposer, il faut peser et pour peser il faut se compter. »

Chaque citoyen est invité à signer l’appel sur le site de l’Appel des Solidarités, ou gratuitement par SMS au 32321 en tapant le mot « Présent ». Chacun peut aussi se prendre en photo le doigt levé. 

Faire Face - 23 mars 2017

 

311938357 (1).png

Commentaires

c'est fait

Écrit par : François REMY | 28/03/2017

Les commentaires sont fermés.