• Délégation Départementale

    dd.27@apf.asso.fr

    Les délégations départementales : le lieu d'expression du mouvement associatif et du développement d'initiatives.

    L'APF est présente dans chaque département par l'intermédiaire de ses délégations départementales.

    Les missions des délégations départementales sont :
    - d'assurer une présence soutenue auprès de tous,
    - de développer la vie associative,
    - de revendiquer la participation sociale des personnes en situation de handicap et des familles,
    - d'accompagner et de défendre, dans une approche individualisée, les personnes en situation de handicap et les familles.

     

  • SAD Service d'Accompagnement à Domicile

    Les services d’accompagnement à la vie sociale

    savs.evreux@apf.asso.fr

    Les S.A.V.S entrent dans le cadre des établissements et services sociaux et médico-sociaux visés à l’article L.312-1 I 7° du code de l’action
    sociale et des familles(CASF).

    Les conditions d’organisation et de fonctionnement sont précisées par le décret n°2005-223 du 11 mars 2005 codifiées aux articles D 312-155-5 à D312-155-19 du CASF : « Les services d'accompagnement à la vie sociale ont pour vocation de contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes adultes handicapées par un accompagnement adapté favorisant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux,
    scolaires, universitaires ou professionnels et facilitant leur accès à l'ensemble des services offerts par la collectivité ».

    La mission du S.A.D 27 telle que définie dans le projet C.R.O.S.M.S : «A partir des souhaits et des besoins de la personne handicapée, l’équipe
    accompagne la personne dans la réalisation de ses projets pour une vie autonome afin de lui permettre une participation pleine et entière à la
    vie en société».

  • SESSD Service d'Education & de Soins Spécialisés à Domicile

    Service d'Education et de Soins Spécialisés à Domicile.

    sessd.guichainville@apf.asso.fr

    Champ d'intervention, mission (auprès de la famille, de l'enfant, de l'équipe, des interlocuteurs extérieurs).

    CHAMPS D’INTERVENTION

    Ancré sur un environnement de proximité, le SESSD développe un partenariat avec les différentes structures d’accueil, de scolarisation, de loisirs, tant culturelles que sportives afin de favoriser, le plus possible, l’inscription de l’enfant ou du jeune porteur d’un handicap dans la réalité quotidienne de son quartier, de sa ville, comme tout citoyen en devenir.

    Auprès de l’enfant : l’accompagner dans la découverte de ses potentialités, de ses difficultés et dans l’apprentissage à vivre avec sa différence.

    Auprès de la famille : être à l’écoute, se situer comme médiateur entre elle et son environnement.

    Auprès de l’équipe : ajuster et coordonner l’intervention éducative avec les autres professionnels afin de garder sa cohérence au projet de l’enfant.

    Auprès des interlocuteurs extérieurs : être à leur écoute, accompagner leur réflexion et leur recherche de réponses adaptées (enseignant, auxiliaire de vie scolaire, nourrice, personnel de crèche,…) afin de garder à l’enfant porteur d’un handicap sa place d’enfant.

    MISSIONS

    Auprès de l'enfant

    Ouvrir l’enfant aux différentes situations vécues en fonction de ses capacités et de ses envies.

    L’accompagner dans la découverte de lieux nouveaux : en crèche, à l’école ;
    Favoriser son intégration et sa socialisation dans les lieux d’accueil et auprès des autres (enfants et adultes) ;
    Organiser et favoriser les échanges avec les autres enfants pour travailler sur les interactions pendant les activités, les sorties, à la crèche, à l’école, au collège ;
    L’amener à développer la notion de plaisir et d’envie ;
    Aborder la question du handicap au fur et à mesure de la découverte de ses manifestations à la demande de l’enfant ou de son environnement.

    Profiter des rencontres avec l’enfant lors des temps de jeux, de sorties, dans son cadre familier, familial ou en extérieur pour écouter son désir ;
    Organiser des temps de réflexion avec les autres (enfants et adultes) (ex : lors de l’entrée d’un jeune au collège) à la demande d’un enseignant sur un thème soulevé par les enfants (ex : sur la notion d’aide, la différence…) ;
    Accompagner l’enfant dans la découverte de nouvelles activités (de façon individuelle).

    Au domicile : jeux d’éveil, activités artistiques (peinture, terre, pâte à modeler, musique…) ;
    A l’école : visites extérieures, à la piscine, lors d’activités motrices en tant qu’aide aux déplacements et garant de la continuité de ces activités jusqu’à ce que l’enfant soit suffisamment autonome, ou prise en charge par un tiers ;
    A l’extérieur : organiser des sorties à la bibliothèque, à la ludothèque, au cinéma, dans une crêperie, à la piscine…
    Médiatiser les relations de l’enfant avec son environnement et les autres.

    Organiser des temps de jeux ou d’échanges avec la fratrie ou les enfants de la classe ;
    Organiser des activités en extérieur avec d’autres enfants du SESSD pour provoquer des rencontres (ludothèque, piscine,…) et se familiariser avec l’environnement ;
    Participer à des ateliers thérapeutiques organisés par le SESSD (activités manuelles, poneys, piscine…) ;
    Favoriser l’autonomie personnelle.

    Dans toutes les interventions précitées, hors contexte familial et dans l’environnement proche (ex : utiliser les moyens de transports municipaux…) ;
    Exploiter les situations de la vie quotidienne en articulation avec l’ergothérapeute (ex : développer l’autonomie pour la toilette, les repas,…)

     

    Auprès de la famille

    La rencontrer lors d’entretiens autour :

    Du vécu actuel de l’enfant en lien avec celui de la famille, de sa place dans sa fratrie,
    De l’évolution de l’enfant dans son quotidien : autonomie à la maison, à l’extérieur, socialisation/relations,
    Des compétences développées par l’enfant,
    De questions et de réflexions que peuvent amener les parents,
    De l’accompagnement éducatif de leur enfant,
    De leurs attentes par rapport au service,
    Du rythme des rencontres qui varie en fonction de la demande des familles et de l’évolution du projet éducatif.

    Mettre en lien ce que vit l’enfant au sein de sa famille et à l’extérieur.

    Intervenir sur les lieux de vie de l’enfant : école, centres de loisirs, garderie et être présent aux différentes activités proposées quand l’enfant ne pourrait pas le faire sans accompagnement (projets élaborés au préalable en commun) ;
    Echanger sur la perception des parents et le vécu de l’enfant pendant l’activité ;
    Etre le relais auprès de la famille des désirs de l’enfant dans son environnement si besoin (ex : inscription à la bibliothèque, recherche d’activités de loisirs…) ;
    Accompagner les familles dans leur(s) demande(s) lorsqu’elles s’inscrivent dans les missions de l’éducateur ou les orienter vers d’autres voies ;
    Une aide à la recherche de mode de garde, de nouveaux lieux d’accueil.

    Contacts téléphoniques ou rencontres préalables avec les CAF, mairies… et les professionnels concernés ;
    Accompagnement des parents possible lors des rencontres avec ces professionnels (ex : chez une assistante maternelle, dans une crèche…) ;
    Un accompagnement à la demande dans les démarches de scolarisation, d’orientation, de prises de rendez-vous…

    Présence possible lors des RDV avec les partenaires administratifs ou autre…



    Auprès de l'équipe

    Participer à la communication et à la mise en commun de l’information

    Transmettre les éléments recueillis auprès de la famille ou des autres intervenants extérieurs (réunions d’informations)
    Faire du lien entre les informations internes et externes concernant l’enfant, sa famille et l’équipe

    Participer au suivi de projet, synthèse, réunion clinique
    Echanger entre membres de l’équipe pour se coordonner
    Travailler avec les rééducateurs à l’adaptation de l’environnement

    Ex : démarrer l’accompagnement d’une activité motrice en coopération avec la psychomotricienne et/ou la kinésithérapeute (ex : pour des séances de piscine scolaire avec la kinésithérapeute : conseils sur les capacités motrices d’un enfant ; avec la psychomotricienne : adaptation motrice des séances)
    Ex : prévoir avec l’ergothérapeute une ou des interventions autour du matériel utilisé par l’enfant (ex : reconnaissance de trajets promenade, interventions sur le lieu de vie de l’enfant pour l’utilisation du matériel (installation, déplacements…))
    Utiliser les éléments fournis par les rééducateurs pour ajuster notre travail

    Tenir compte des observations communiquées par les rééducateurs (ex : conseils de l’orthoptiste dans la mise en place d’activités d’éveil ; conseil de la kinésithérapeute, de l’ergothérapeute ou de la psychomotricienne pour les adaptations motrices, conseils de l’orthophoniste pour la communication avec l’enfant…)
    Organiser avec les autres membres de l’équipe des ateliers thérapeutiques (objectifs communs et/ou complémentaires)

    Elaborer un projet commun autour d’une activité pour répondre à des besoins repérés chez l’enfant (éducatif, rééducatif, psychologique…)
    Etre attentifs à prendre en compte une vision globale de l’enfant
    Confronter des perceptions spécialisées différentes pour enrichir les prises en charge.
    Travailler en intégrant la dimension psychologique

    Mettre en commun avec la psychologue les observations recueillies auprès de l’enfant individuellement ou dans un contexte collectif.
    Réfléchir avec la psychologue à des modes de prises en charge adaptées à la problématique de l’enfant
    Echanger avec la psychologue sur les questions soulevées par l’accompagnement éducatif d’un enfant ou de sa famille
    Présenter puis rappeler aux parents et aux enfants les possibilités d’intervention de la psychologue.
    Avec l’assistante sociale, effectuer le relais entre les demandes administratives ou sociales des familles

    Mettre en contact les familles avec l’assistante sociale (ex : donner les horaires de présence, transmettre des informations, des courriers…),
    Travailler en commun un projet (ex : recherche et aide à la mise en place de séjours de vacances…)

    Auprès des interlocuteurs extérieurs

    Informer les équipes extérieures et représenter l’enfant et/ou sa famille

    Faire connaître le SESSD, ses objectifs et les possibilités d’accompagnement de chacun des professionnels qui le compose,
    Transmettre les éléments de prise en charge du SESSD nécessaires à la compréhension de la problématique de l’enfant et à la coordination du travail en commun,
    Participer aux réunions concernant l’enfants sur ses différents lieux de vie (ex : équipe éducative, nouvelles équipes pédagogiques lors d’un changement d’établissement, autres partenaires sociaux, médicaux, administratifs…) et si nécessaire représenter l’enfant et/ou sa famille dans le cadre de son projet personnalisé du SESSD.
    Travailler en lien avec les équipes extérieures

    Réfléchir avec elles aux possibilités de mise en route des activités proposées, si besoin (scolaires, culturelles, de loisirs…),
    Organiser l’accompagnement physique des enfants lors de sorties, d’activités…
    Soutenir les relations de la famille avec les lieux de vie de l’enfant si besoin,
    Préparer un accueil en séjour d’intégration (vacances d’été) avec rédaction d’un exposé « socio-éducatif » à destination de l’équipe pédagogique pour aborder la question des appareillages, de l’organisation du quotidien et des activités de loisirs en fonction de la situation de l’enfant.
    Rencontrer les différentes personnes intervenant autour de l’enfant (enseignants, AVS, professionnels de la petite enfance…) pour échanger autour du développement de l’enfant.
    Dans tous les cas, rester attentif à ce que l’enfant porteur de handicap soit d’abord considéré comme un enfant.

    En conclusion,

    La prise en charge d’une enfant en SESSD s’effectue sur un versant rééducatif pour des soins spécifiques. L’enfant est également là pour être accompagné dans ses différentes tentatives d’élaboration de ses compétences et pour vivre dans son environnement en tant que personne avec ce qu’il est : c’est ce que soutient la prise en charge éducative.